Bandeau Festival Court Derrière 2022

Série 1

À la surface de Fan Sissoko
Une jeune femme noire va nager dans la mer islandaise et réfléchit à son expérience d’élever un enfant dans un pays qui ne ressemble en rien à son chez-soi. En pénétrant dans l’eau glacée, elle revit sa grossesse traumatisante. Être dans la nature et faire face à ses peurs l’aide à guérir.


En route de Leslie Tô
Miriam espionne son père un matin. Elle est découverte et invitée à le rejoindre dans son voyage d’une journée. Il ne sait pas, c’est elle qui sauvera la situation…


Hé Chabine de Sarah Démonio
Melie a 14 ans. Comme toute adolescente de son âge, elle est à la fois anxieuse et impatiente d’aller à son premier rendez-vous.
Impatiente parce que c’est la première fois qu’elle se fait belle pour sortir avec un garçon, anxieuse parce qu’elle ne veut pas que son grand frère le sache.


La pierre précieuse de Babacar Hanne DIA
Au profit de leur communauté, deux enfants veulent remettre aux autorités une pierre précieuse découverte dans un site archéologique. Ils doivent faire face à Kalidou, vieil homme endetté et intrépide qui a déjà fixé un rendez-vous avec un antiquaire pour lui vendre la pierre.


Douleur silencieuse de Aissa Diaby
Dans une famille d’origine ouest africaine, où les traditions sont de rigueur, Ami , 17 ans, subit du harcèlement sexuelle de la part de son oncle à l’insu de sa mère. Un soir, alors que sa sœur et son mari viennent dîner à la maison, Ami décide de ne plus se laisser faire.


Moun O de Maxime Jean-Baptiste

« Je ferme les yeux. La foule me fait sourire, me casse le corps, et c’est la fin ».

En présentant les événements festifs qui ont escorté la projection du film « Jean Galmot aventurier » d’Alain Maline, où le père du cinéaste jouait un rôle, les images de Moune Ô révèlent la survivance de l’héritage colonial au sein d’un inconscient collectif occidental toujours marqué de stéréotypes. A partir de petits gestes de la vie quotidienne, la résistance à l’oppression se fait à son rythme.


Sentier Paradis de Lauren Ransan
1970, un couple se perd sur le volcan obscur de La Réunion… Ils sont confrontés à un climat hostile auquel ils ne s’attendaient pas du tout sous les tropiques.

Série 2

Bridge de Boukef Mohamed Taher Shawki
Au cours d’un long et pénible voyage depuis une région inconnue, et à travers une route déserte, le père tente de chercher l’hôpital le plus proche pour soigner son fils, mais avant d’atteindre l’un d’eux, une surprise change le cours des événements.


À travers de Marine Hervé
Louise est dans son 7e mois de grossesse lorsqu’on lui annonce qu’elle devra interrompre sa grossesse pour des raisons médicales. Accompagnée de son mari, Pierre, elle comprend que le bébé ne survivra pas à l’accouchement. A l’hôpital, de la veille de l’arrêt jusqu’au petit matin du jour fatidique, ils vont se battre pour survivre à cette épreuve. Comment faire le deuil d’un enfant qu’on n’aura pas ? Comment partager ces dernières heures avec cet enfant et l’accompagner une dernière fois ?


Nous avons des cendres pour offrande de Lucas Tétry-Rivière
Entre un hommage, un rituel et une invocation, ce film-tribune de vingt-cinq minutes aborde les esprits des ancêtres et la mort à venir.
Nous avons des cendres pour offrandes constitue un paysage de l’expérience vécue à partir de la plantation jusqu’au devenir des descendent·es d’engagé·es hindous, dont le·a réalisateur·ice est issu·e. Iel nous parle d’héritage et de responsabilité, dont sa génération s’engage à la prise en main et à la constitution d’un horizon avec pour matrice l’hommage aux ancêtres.


Kolonga de Martin Mikitakow
Tout ce que vous verrez, ce sont des histoires vécues. Depuis une quarantaine d’années, les enfants des rues, notamment à Kinshasa, sont accusés par leurs parents d’être des sorciers. Mais ce sont surtout les pasteurs des églises de réveil qui accentuent ces accusations. Ces enfants se retrouvent alors à vivre dans la violence de la rue. Certains sont récupérés. Ils sont ainsi encadrés et formés à différents métiers. Ici, à l’ESPACE MASOLO, nous avons la particularité de les orienter vers les métiers d’art.


Tender threads de Ouijdane Khallid
La routine du quotidien entre Radia et sa mère génère un terrible malaise et devient un obstacle majeur à l’avenir affectif de Radia et à sa relation avec sa mère.
Cette monotonie provoque donc un clivage inattendu.

Série 3

Démayé de Simone Lagrand & Klélo
Une femme prend un bain-démayé dans son jardin. Elle lave ses sous-vêtements, son corps, son âme. Peut-être qu’en nettoyant sa petite histoire, c’est sa grande Histoire qu’elle cherche à réparer ?


Ukuhlolwa kwephupha de Hlumela Matika
En plein sommeil, une femme se met à rêver. Un rêve qui déforme sa perception du temps et de l’espace par rapport à ses tâches quotidiennes banales. Une illusion qui évoque une expérience surréaliste de soi.


Ici les plages sont noires de Olivier Dejean
Une femme créole à la peau blanche porte dans son engagement politique les blessures d’un évènement tragique de La Réunion. La nuit, à travers des actes de vandalisme poétiques, elle défend son combat pour l’indépendance de cette île française de l’océan Indien. Sa lutte idéologique n’est pas du goût de son fils, fonctionnaire de police.


Agwé de Samuel Suffren
Myrlande alors enceinte de 6 mois est obligé de laisser partir son mari pour les Etats-Unis sur un bateau de fortune. Elle doit attendre 10 jours avant de savoir s’il est arrivé à destination mais tout ne semble pas passer comme prévu.


Landy de Nantenaina Lova
« Je me rends dans le village où mes compatriotes ont tenté de résister à l’installation d’une exploitation aurifère… j’y rencontre Charline et sa famille qui tissent la soie sauvage : elles pourraient bien être les dernières à maîtriser et réinventer le savoir-faire de leurs ancêtres. Je fais aussi la connaissance de leur vieil ami, Vincent, qui se bat pour protéger la forêt, habitat des vers à soie.
Que laisseront-ils aux enfants qui auront à écrire la suite de notre histoire ?


Ici s’achève le monde connu de Anne-Sophie Nanki
1645, Guadeloupe, Antilles françaises.
Ibátali, un natif Kalinago (l’une des premières nations des Caraïbes), est marié à un colon français. Elle emmène Olaudah, un Yoruba, dans un voyage au cours duquel il pourrait perdre sa liberté et surtout, sa vie. Elle est prête à le sacrifier pour se sauver. Mais leurs blessures les rapprochent. Parviendront-ils à retrouver leur humanité et à échapper à leur destin colonial : un « Sauvage » destiné à être exterminé, et un « Nègre » destiné à être asservi ?


À le recherche d’Aline de Rokhaya Marieme Balde
Rokhaya, une jeune réalisatrice, rentre chez elle au Sénégal pour réaliser un film sur un personnage historique local. Au fil de ses recherches, qui se composent d’entretiens avec des personnalités locales, d’échanges avec son équipe et de scènes fictives tournées sur place, on découvre l’histoire d’Aline Sitoe Diatta.